15/01/2010

LIE TO ME ou les menteurs en série

USA - 2008 à 2011 (3 saisons). Série créée par Samuel Baum.

Avec Tim Roth (Dr. Cal Lightman), Kelli Williams (Dr. Gillian Foster), Brendan Hines (Eli Loker), Monica Raymand (Ria Torres), Hayley Mc Farland (Emily Lightman), Mekhi Phifer (Agent Ben Reynolds).

Diffusion sur BE TV de juillet à août 2009, sur RTL-TVI de janvier à février 2010 (Belgique), sur M6, Paris Première et W9 (France). Intégrale disponible en dvd.

VOIR UN TRAILER DE "LIE TO ME"

Lie to me - IMDB © Fox - www.imdb.com

SCENARIO : Le Dr. Cal Lightman possède un don effrayant, celui de détecter les personnes qui mentent. Une expression, un sourire, un geste ; tout est détecté et il est quasiment impossible de lui mentir. Patron de sa propre entreprise, il travaille régulièrement pour la police et pour des particuliers afin de faire toute la lumière sur des affaires de chantage, de meurtre, d’incendies, de catastrophes, … Avec son équipe, les affaires les plus complexes révèlent leur pires secrets.

AVIS : Inspiré de Paul Ekman, véritable et éminent psychologue spécialisé dans l’étude comportementale, par ailleurs consultant sur la série, « Lie to me » nous offre un divertissement agréable et original dans son pitch de départ, à défaut d’être novateur sur le fond. L’attrait de la série, c’est avant tout les trucs et astuces du héros dans sa quête de la vérité. Sorte de détecteur de mensonges sur pattes, le Dr. Lightman n’hésite pas à déstabiliser les potentiels suspects pour en extraire l'"horrible vérité". D’autres séries actuelles comme « The Mentalist » et « Psych » (« Enquêteur malgré lui ») traitent, elles aussi, de la quête de la vérité et de la science du mensonge mais avec plus d’humour et surtout avec des scénarios mieux charpentés.

En effet, les histoires et leur résolution sont plutôt convenus ; on sent aussi que les tournages ont dû s’enchaîner à une cadence infernale, preuve en sont le peu de soin apporté à la lumière (direction de la photographie) et au montage, pas vraiment entraînant. Les acteurs ne sont pas non plus particulièrement sympathiques et leurs personnages guère plus attachants.

Quel est l’intérêt de regarder alors ? « Lie to me » s’améliore au fil des épisodes et réussit au bout de sa première saison à se renouveler de façon assez surprenante, notamment via l’intervention d’un nouveau personnage, l’Agent Ben Reynolds, incarné par Mekhi Phifer (vu en Docteur Pratt dans l’excellente « Urgences »). La relation entre le Dr. Lightman et sa fille constitue aussi l’autre intérêt de la série, montrant qu’il n’est pas facile d’éduquer un enfant quand on possède ce genre de don que d’autres considèrent plutôt comme une malédiction.

Bref, c’est une série qui se laisse regarder, à défaut d’être vraiment captivante. BE TV a diffusé la première saison durant l’été 2009, RTL-TVI a commencé la diffusion à la mi-janvier 2010. Dans les seconds rôles, on retrouve Kelli Williams (avocate dans « The Practice ») et Jennifer Beals (star du film « Flashdance » en 1983).

19:40 Écrit par Manu dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.