23/01/2011

"SUR LA PISTE DES CHEYENNES", beau western humaniste des seventies…

Cheyennes - a-suivre org - 210.jpg

Photo : copyright www.a-suivre.org

USA – 1976 / 1977 (1 saison de 15 épisodes). Série western créée par Tracy Keenan Wynn. Avec Kurt Russell (Morgan Baudine – « Deux personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine). Première diffusion en France le 16/09/1977. Diffusé en 1978 et 1980 sur Antenne 2. Aucune édition en DVD, hormis le double épisode « The Longest Drive » (en zone 1, USA, uniquement).  

SCENARIO : En 1880, une famille de pionniers a été attaquée par des Indiens. Les parents ont été massacrés et deux des trois enfants, Morgan et sa petite sœur, ont été enlevés. Quentin, le fils aîné, se trouvait dans l’Est au moment de ces événements. Ses études de médecine terminée, il décide de partir à la recherche de son frère et de sa sœur. Il retrouve d’abord Morgan qui a été enlevé par des Indiens et libéré ensuite par l’armée. Ensemble, de ville en ville, ils vont sur la piste des Cheyennes, chercher leur sœur…

 

1) Voir le générique de la série (version française) sur « youtube » :  GENERIQUE VERSION FRANCAISE

 

2) Voir le générique original en anglais, toujours sur « You tube », pour la comparaison « VO / VF »

 

3) Hommage à Richard Shores, le compositeur de la musique marquante et prenante de « Sur la piste des cheyennes » - Extrait de la musique de fin d’un épisode sur « You tube »


COMMENTAIRE : Oh là là mais avec quoi il vient avec ses vieux trucs d’il y a près de 40 ans ? Eh oui, nostalgie quand tu nous tiens. Je me souviens de « Sur la piste des Cheyennes », western vraiment pas comme les autres. De très bons souvenirs même si je n’ai pu voir qu’une poignée d’épisodes de cette série qui n’a pas marché aux USA (une quinzaine d’épisodes seulement). Un programme de qualité malheureusement oublié aujourd’hui et où les frères Baudine ne retrouveront pas leur sœur puisqu’aucune conclusion n’a été tournée.

Alors, où est l’intérêt, me direz-vous ? Après « Les Mystères de l’Ouest » et ses gadgets annonçant MacGyver, « Sur la piste des cheyennes », c’était la porte ouverte vers l’aventure, traitée sur un ton plus réaliste.  « The quest » (titre orignal du feuilleton en américain et qui signifie litt. : La quête) suit les aventures des deux frères Baudine qui cherchent leur sœur encore aux mains des Indiens, du « Nord au Sud, des Rocheuses aux grandes plaines » comme évoqué dans le générique. C’était un Intelligent mélange du « Fugitif » et du western de John Ford « La prisonnière du désert » (1956  avec John Wayne et Natalie Wood). Comme le Dr. Richard Kimble du « Fugitif », les frères rencontraient au passage des personnes en difficultés, leur venaient en aide et une fois la situation rétablie, reprenaient la route à la recherche de leur sœur.

Ce qu’il y avait de marquant et d’étonnant dans cette série de l’époque, c’est qu’elle affichait un humanisme simple mais attachant et prônait une tolérance et une ouverture vers les autres cultures. En effet, Morgan (Kurt Russell, encore tout jeune et teint en blond) avait été enlevé par les Cheyennes mais ne leur vouait aucune haine particulière, ayant beaucoup appris au cours de ces années de détention forcée (savoir pister des cavaliers, se battre à l’indienne, utiliser les ressources naturelles afin de survivre dans un milieu hostile lors de leurs haltes forcées, …). Malgré sa libération par l’armée, il continuait à s’habiller avec un costume indien, en peau beige et avec des floches. Original de voir un blanc dans pareille tenue à la télé de l’époque !

Starframers_QUEST_41vrBLasSzL._AA300_.jpg

Lors d’un épisode, les deux frères essayaient de réconcilier deux familles rivales, faisant tout pour éviter un bain de sang qui ne pourrait qu’engendrer vengeance et malheur de génération en génération. Dans un genre plus philosophique et se servant de l’Ouest sauvage comme toile de fond, « Kung Fu », tourné à la même période, exploitait aussi cette idée d’aider les autres tout en poursuivant son but personnel. En quelque sorte, « Sur la piste des cheyennes » représente une sorte de rejeton de « Kung Fu », digne successeur de Kwai Chang Caine.


 

Photo : copyright : starframers

Bref, plutôt que la haine, la violence et le combat ; les frères essayaient de rassembler les personnes, malgré les différences de culture et de mode de vie. L’épisode 14 (« Les indiens séminoles ») le montre bien lorsque les frères, apportant leur aide à des éclaireurs indiens séminoles, se heurtent à une ville raciste et hostile. Pour ouvrir les mentalités et dépasser les préjugés, les Baudine vont jusqu’à risquer leur vie. Beau message qui fait que la série se démarque nettement de la production western de l’époque, nettement plus basique (bons, méchants, la loi et l’ordre, panpan et tutti quanti).

En coulisses, la production engagea plusieurs acteurs d’origine indienne, affichant une volonté de véracité par rapport à la réalité historique. Hors de question de faire jouer des blancs peinturlurés en brun comme Rock Hudson ou Burt Lancaster dans des westerns des années 50. Autre fait notable, dans les épisodes, ce sont souvent les blancs qui sont montrés comme des salauds, il n’y a qu’à voir « Le dernier trappeur », « Chasseurs de buffles » ou « Expédition secours » pour s’en convaincre. Une manière de traiter l’histoire de la Conquête de l’Ouest sans doute plus proche de la réalité que des sempiternels clichés hollywoodiens.

Ensuite, le fait de partir sur les routes de l’Ouest sauvage donnait un souffle épique à la série, évoquant comment pouvait être la vie à cette époque, à la fois sauvage et enrichissante de par le contact avec la nature et les rencontres de passage.

Sans doute est-ce pour ces raisons que la série n’a pas marché auprès des Américains, plus habitués à des séries formatées et standardisées. Il est vrai que le genre « western » était plutôt moribond à cette période : au cinéma, on avait droit à des films de John Wayne, devenu une caricature de lui-même, au scénario vulgaire et pataud, à l’image de son interprète.

A la télé américaine du milieu des années 70, le genre dominant  était évidemment le policier (Kojak, Starsky & Hutch, Les rues de San Francisco, Cannon, …) et la mode annonçait les détectives privés des années 80 (Vegas, Magnum, Mike Hammer, …), inaugurée par Jim Rockford dans « 200 dollars plus les frais (« The Rockford Files ») avec James Garner. Dans ce créneau très prisé par le public, difficile de se faire une place dans un genre tombé en désuétude. Trois ans après la fin de « Sur la piste des Cheyennes », on peut encore évoquer « Colorado » (Centennial, 1979) narrant les aventures des pionniers qui construisirent les Etats-Unis d’Amérique. Casting prestigieux (Robert Conrad, Raymond Burr, David Janssen) pour une minisérie de qualité sortie en dvd en 2008.

Un regret : que font les éditeurs de dvd ? Toutes ces bonnes séries des années 70 - qui ont émerveillé et développé l’imagination des gosses que nous étions - ne sont toujours pas disponibles à ce jour : quand seront éditées « L’homme de l’Atlantide », « L’homme invisible », « Le magicien » (avec Bill Bixby), « L’âge de cristal », … ? Toutes des séries annulées au terme de 13, voire maximum 20 épisodes, certainement trop avant-gardistes pour l’époque même si cultes et quelque peu kitsch aujourd’hui. Mais bien réalisées, montées et à la musique marquante. Ne boudons pas notre plaisir.

Pour conclure, soulignons aussi le fait que « Sur la piste des Cheyennes », c’était l’occasion de découvrir une future star de cinéma :

Kurt Russell avait démarré sa carrière comme enfant acteur pour les productions Disney et avait joué dans quantité de séries dont… « Le Fugitif » où, à 12 ans, il incarnait le fils de Philip Gerard, le policier implacable lancé aux trousses du Dr. Kimble. Dès 1979, il réussit le passage de star TV au cinéma en incarnant le cynique Snake Plissken dans « New York 1997 », film d’anticipation très réussi du maître de l’horreur de l’époque, John Carpenter. Un réalisateur qu’il retrouvera à plusieurs reprises : « La chose » (1982), « Les aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin » (1986), « Los Angeles 2012 » (1998), la suite moins réussie des aventures de Snake. Kurt Russell a également joué dans de bons films d’action comme « Backdraft (1991), « Point de rupture » (Breakdown, 1996), « Ultime décision » (Critical decision, 1997). En 1993, il a fait un retour au western dans « Tombstone », nouvelle version de « Règlements de comptes à OK Corral » où il campait Wyatt Earp. Et dans quelques films de science-fiction pas inoubliables comme « Stargate » et « Soldier ». Dernièrement, on a pu le voir dans le pas terrible « Boulevard de la mort » (2008) de Quentin Tarantino. Un des rares acteurs à avoir réussi le passage de la télé au ciné avec Michael Douglas, Clint Eastwood et Steve McQueen.

QUEST1_mptvimages_0001.jpg

A ses côtés, Tim Matheson (Quentin, jeune médecin) a réalisé une belle carrière télé, travaillant sur de nombreux téléfilms et séries. Parmi les plus remarquables, citons « West wing » (A la maison blanche ») où il incarnait le Vice-président John Hoynes. Depuis, il travaille essentiellement comme réalisateur, notamment sur « FBI portés disparus », série annulée en 2008.

Photo : copyright mptvimages.com

 

Si vous aimez vous amuser à reconnaître les acteurs dans leurs premiers rôles, vous pouvez apercevoir Tim Matheson en jeune motard de la police de San Francisco dans « Magnum force », le deuxième film des aventures de l’Inspecteur Harry avec Clint Eastwood, tourné en 1973. A ses côtés, deux autres futures stars de la télé des années 70 : David Soul, le blond de « Starsky & Hutch » et Robert Urich, le détective privé Dan Tanna de la série « Vegas » de 1978.

En attendant une hypothétique sortie en dvd, voici les résumés de l’entièreté des épisodes de « Sur la piste des cheyennes », patiemment collectés dans l’hebdomadaire « Télé star » de 1979 et retrouvés dans mes archives.


SUR LA PISTE DES CHEYENNES – LISTE DES EPISODES

N.B. dans la version originale, le nom des frères s’écrit “Beaudine” alors que dans la version française, le « e » disparaît pour devenir « Baudine ». Allez comprendre les subtilités… Les résumés des épisodes 1, 3 et 4 ont été difficiles à retrouver et à recouper. Si des erreurs se sont glissées, n’hésitez pas à m’en faire part.

 

PILOTE : “ SUR LA PISTE DES CHEYENNES ”

(Titre original : « The Quest »)

QUEST3_mptvimages_0005.jpg

Photo : copyright mptvimages.com

Téléfilm américain diffusé le 26 février 1977 sur Antenne 2. Scénario de Tracy Keenan Wynn. Réalisé par Lee H. Katzin. Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Brian Keith (Tank Logan), Neville Brand (Shaio), Cameron Mitchell (Peltzer), Keenan Wynn (Small), Will Hutchins (Earl), John Anderson (le colonel), Morgan Woodward (Moses), Art Lund (Blanchard), Gregory Walcott (Blacksmith : forgeron) Iron Eyes Cody (le vieil indien), Irene Yah-Ling Sun (China), …

L’HISTOIRE : Deux jeunes garçons partent à la recherche de leur soeur capture par les Cheyennes. Quentin Baudine vient de retrouver son frère Morgan capturé par les Cheyennes quatre ans plus tôt. Leur chariot avait été attaqué et leur famille anéantie. Les Indiens ont élevé Morgan qu’ils ont surnommé « Deux Personnes ». Les deux frères n’ont qu’un seul but : retrouver leur sœur, Patricia, qui fut aussi capturée et qui doit se trouver quelque part, dans les montagnes, dans une tribu cheyenne. En chemin, ils rencontrent Tank Logan avec qui ils se lient d’amitié. Il s’agit d’un tireur expert, ancien fermier, mais dont la tête est mise à prix. Tank Logan décide de les accompagner. Très rapidement, « Deux Personnes » rencontre Shaio qui a assassiné sa jeune fiancée cheyenne…

Note sur les coulisses : dans cet épisode, on retrouve plusieurs acteurs bien connus des spectateurs de séries western comme Cameron Mitchell (« Le grand chaparral »), Neville Brand (« Laredo ») et Morgan Woodward (« Dallas », sorte de western pétrolier en somme…) ainsi que l’inoubliable Brian Keith, le juge Milton Hardcastle de la série « Le juge et le pilote » (Hardcastle & McCormick – 1983 à 86).


Episode 1 : « LA CAPTIVE »

(Titre original : « The Captive »)

Scénario de Mark Rodgers. Réalisé par Barry Shear.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Christopher Connelly (Callendar), Susan Dey (Charlotte Ross), Richard Egan (le capitaine Wilson), …

Partis à la recherche de leur sœur disparue, les frères Quentin et Morgan Baudine se joignent à un raid de l’armée sur un campement cheyenne. A la place de leur sœur, les deux hommes trouvent une jeune blanche, Charlotte Ross, capturée quelques années plus tôt lors d’une attaque de train et veuve d’un Indien. Pendant que les militaires combattent les Cheyennes, les Baudine s’enfuient avec Charlotte et son fils, Petit Aigle…

 

Episode 2 : “ CHASSEURS DE BUFFLES ”

(Titre original : « The Buffalo Hunters »)

Scénario de Paul Savage. Réalisé par Earl Bellamy.

QUEST5_mptvimages_0007.jpg

Photo : copyright mptvimages.com

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Linda Moon Redfearn (Montaheva), Alex Cord (Mc Whorley), Rayford Barnes (Timmons), John Quade (Neeley), Lee Jones de Broux (Colton), Ray Young (Meeker).

Les frères Baudine rencontrent deux chasseurs de buffles, McWhorley et Timmons, qui tiennent en captivité une Cheyenne, Montaheva. Quentin s’insurge contre le mauvais traitement infligé à la jeune femme. Dans la nuit, les chasseurs volent les chevaux des Baudine. A la poursuite des voleurs, les frères Baudine entrent en conflit avec trois hommes au service de McWhorley, qui massacrent un troupeau de buffles…

 

Episode 3 : « LE CAPITAINE SHANKLIN »

(Titre original : “Shanklin”)

Scénario de Charles McDaniel. Réalisé par  Corey Allen.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Don Meredith (Shanklin), Ned Romero (Salcedo), John Anderson (Harper), Armando Silvestre (Medina), …

Les frères Baudine soignent un homme recherché par les Texas Rangers. Ils sont arrêtés par le capitaine Shanklin...

Merci au site internet : http://programme-tv.linternaute.com pour le scénario de cet épisode, non inclus dans mes archives. 

 

Episode 4 : Pas de titre français.

 (Titre original : “ DAY OF OUTRAGE ”)

Episode inédit en Europe.

Scénario de Frank Telford. Réalisé par  Bernard McEveety.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Amanda Blake (Miss Sally), George Gaynes (Gotham), James Keach (Blue), Pamela Sue Martin (Ginger), Mills Watson (Buck), Severn Darden (Circuit Preacher), Steve Kanaly (Turk), …

Pris dans une tempête, Quentin et Morgan recherchent un endroit pour se mettre à l'abri. Ils trouvent un ranch tenu par une femme au fort tempérament...

Merci au site internet : http://programme-tv.linternaute.com pour le scénario de cet épisode, non inclus dans mes archives.

Note sur les coulisses : on y retrouve George Gaines, bien connu pour son rôle du Commandant Eric Lassard dans la série des comédies « Police Academy », Pamela Sue Martin (Fallon Carrington dans « Dynastie »), Steve Kanaly (Ray Krebbs dans « Dallas ») et James Keach qui est le frère à la ville de Stacy Keach (Mike Hammer) et le mari de Jane Seymour (Docteur Quin, femme médecin).

 

Episode 5 : " VILLE OUVERTE "

(Titre original : “Seventy-Two Hours”)

Scénario d’Anthony Laurence. Réalisé par Alf Kjellin. Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Cameron Mitchell (Jim Horne), Maria-Elena Cordero (Sweet Woman), Mitch Vogel (Jesse), Aldo Ray (Chippy), Howard Keel (Shanghaï Pierce), Jacques Aubuchon (le maire).

A leur arrivée dans la petite ville de Roperite, Quentin et Morgan Baudine sont invites à dîner par le chef de la police Jim Horne, marié à une Cheyenne, Sweet Woman. Prévoyant une explosion de violence lorsque des cowboys arrivent en ville,, Horne propose à Quentin une place de médecin et à Morgan, d’en faire son propre adjoint. Morgan, qui a trouvé un autre emploi, refuse cette offre…

 

Episode 6 : " UNE FEMME DE LA PRAIRIE "

 (Titre original : “Prairie Woman”)

Scénario de Earl W. Wallace. Réalisé par Bernard McEveety.  

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Ty Hardin (Tom Kurd), Laraine Stephens (Seba Alcott), Jim Davis (Pullman), Tom Reese (Elkhorn), Michael Bell (Dub Bailey), Paul Brinegar (Bailey).

Quentin et Morgan Baudine interrogent un prisonnier, Tom Kurd et son complice, Yoder. Les deux hommes ont vu, chez le chef cheyenne Iron Hawk, une jeune femme blanche, dont la description ressemble à celle des Baudine. Mais Kurd s’enfuit de sa cellule, ce qui complique singulièrement la tâche des deux frères qui comptaient sur son aide…

Note sur les coulisses : dans cet épisode, les spectateurs physionomistes auront reconnu Jim Davis, acteur devenu mondialement célèbre deux ans plus tard grâce à « Dallas » où il incarnait le patriarche Jock Ewing, père de JR et Bobby.

 

Episode 7 : “ LES FILS DU CIEL ”

 (Titre original : “Welcome to America, Jade Snow”)

Scénario d’Anthony Lawrence. Réalisé par Bernard McEveety.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Gary Collins (Shérif Bradley), Jerry Douglas (Jensen), Irene Yah-Ling Su (China), Frank Michael Liu (Jim Fo), Frank Aletter (Pierson), George Lazenby (Sydney Duck).

Quentin et Morgan Baudine, partis à la recherche de leur sœur, arrivent dans le Wyoming au moment où vient d’éclater une grève de mineurs. Ceux-ci manifestent leur mécontentement devant l’attitude de travailleurs Chinois qui risquent de briser leur mouvement. Des bagarres violentes éclatent entre les Chinois et les mineurs qui sont animés apr la haine et les préjugés raciaux…

Note sur les coulisses : deux acteurs bien connus du public ont joué dans cet épisode : Gary Collins, star télé de « Vivre libre » (Born Free, 1974) et du « Sixième sens » (The Sixth sense, 1972) et George Lazenby qui n’aura interprété l’espion britannique James Bond que dans un seul film « Au service secret de sa majesté » (1969), aux côtés de Diana Rigg et Telly Savalas. 

 

Episodes 8 et 9 : “ TERRES BRULEES ” (PARTIES 1 & 2)

(Titre original : “The Longest Drive, Part 1” - “The Longest Drive, Part 2”)

QUEST 6_imdb.jpg

Photo : copyright www.imdb.com

Scénario de Katharyn Powers et Michael Michaelian. Histoire de Tracy Keenan Wynn. Réalisé par Bernard McEveety.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Dan O’Herlihy (Hatcher), John Rubinstein (Wakely), Keenan Wynn (Cooler), Woody Strode (Tucker), Erik Estrada (Santos), …

1ère partie : Les frères Baudine rendent service à leur vieil ami Hatcher en organisant une migration de bétail…

2ème partie : Morgan Baudine réussit à déjouer une embuscade indienne et le bétail d’Hatcher poursuit sa migration…

Note sur les coulisses : ce double épisode existe à la vente en dvd, en zone 1 (USA), sous son titre original : « The Longest Drive ». Dans un second rôle de ces épisodes, on retrouve Erik Estrada qui deviendra, en 1977, le célèbre « Ponch » de la série de motards policiers de Californie « CHIPS ». En 1979, Dan O’Herlihy jouera le patron de Robert Conrad dans l’éphémère série d’action et d’espionnage “Sloane, agent spécial”. Le réalisateur Bernard McEveety a travaillé sur de nombreuses séries populaires des années 80 comme « Magnum », « L’homme qui tombe à pic », « Agence tous risques », « L’incroyable Hulk », « Supercopter », « K2000 », …

 

Episode 10 : “ UN TIREUR TROP DOUE ”

(Titre original : “Portrait of a Gunfighter”)

Scénario de Ron Bishop. Réalisé par Jerry London.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Andrew Stevens (Minter), John Ireland (Jack Bell), Frank Marth (Shérif Coe), Robert Phillips (Slavens), Arthur Franz (Charles Minter), June Whitley (Tay (Mother Minter).

Toujours à la recherche de leur soeur, Morgan et Quentin Baudine rencontrent chemin faisant un jeune garçon de seize ans dont les parents viennent d’être tués par des chasseurs de coyotes. Ils l’emmènent avec eux à la ville, le prenant sous leur protection.

Note sur les coulisses : Frank Marth a joué des flics et des extraterrestres inquiétants dans plusieurs séries de Quinn Martin comme « Le Fugitif » et « Les Envahisseurs ». Jerry London a réalisé énormément d’épisodes de séries bien connues dans les années 60 comme « Hawai police d’état », « Kojak », « L’homme qui valait trois milliards », « Super Jaimie », « Baretta », … et la minisérie « Shogun » avec Richard Chamberlain.

 

Episode 11 : “ EXPEDITION SECOURS ”

(Titre original : “The Freight Train Rescue”)

Scénario de Sean Baine. Réalisé par Michael O’Herlihy.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Monte Markham (Story), John Cedar (Sawyer), Albert Able (Collins), Alan Fudge (Butler), FrediOlster (Martah), George Shannon (Charles), Jack Hogan (McGraff), Eddie Hice (Driscol).

Les frères Baudine se joignent à une colonne de secours qui récupérer une expedition officielle attaquée par une bande de pilalrds menée par Billy McGraff. Il leur faudra quarante jours pour atteindre ces hommes isolés, sans vivres ni minutions, en pleine prairie. Pendant ce temps, un homme du groupe, Sawyer, essaie de maintenir le moral des survivants. Lorsqu’un des hommes meurt, le groupe se scinde en deux. Pour survivre, Butler et Collins deviennent cannibales…

Note sur les coulisses : les fans de séries de science-fiction de la même époque auront reconnu Monte Markham, le vilain Barney Miller, adversaire bionique de Steve Austin dans « L’homme qui valait trois milliards » (1975) et Alan Fudge qui incarna C.W. Crawford, le patron de Mark Harris dans « L’homme de l’Atlantide »(1977). Quant au réalisateur de cet épisode, Michael O’Herlihy, il a ensuite travaillé sur de nombreux épisodes de séries très populaires dans les années 80 comme « Agence tous risques » et « Miami Vice ».


Episode 12 : “ LE DERNIER TRAPPEUR ”

(Titre original : “The Last of the Mountain Men”)

Scénario de Judy Burnes. Réalisé par Barry Crane.

QUEST2_mptvimages_0793.jpg

Photo : copyright mptvimages.com

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Leif Ericson (nom du personnage inconnu), Pernell Roberts (nom du personnage inconnu), Ed Griffith (Luke), John Mitchum (Pirate), Chuck Hicks (Pouley), Arvid Malnaa (homme des montagnes), …

Les frères Baudine ont rendez-vous avec Jerrico Franklin au lieu de rassemblement des trappeurs. John Calder et sa bande de pillards font irruption, volent toutes les peaux de castor et violent une jeune fille. Les Baudine se battent et Quentin est blessé…

Note sur les coulisses : encore un épisode avec deux acteurs devenus célèbres dans des séries western : Leif Ericson (le patriarche Big John Cannon dans « Le grand chaparral » (1967-71) et Pernell Roberts (Adam Cartwright dans « Bonanza », 1959 à 65 avec lui puisqu’il quitta ensuite cette série fleuve qui dura 14 ans, jusqu’en 1973). Le réalisateur Barry Crane a travaillé sur de nombreux épisodes de « Mannix » et « Mission impossible » dans les années 60 et sur le pilote du « Magicien » avec Bill Bixby (1973).

 

Episode 13 : « LA GUERRE DES CLANS »

(Titre original : “Dynasty of Evil”)

Scénario de William Putman. Réalisé par Bernard McEveety.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Ivy Bethune (Mae Jordan), Howard Duff (Matt), David Ladd (Clay), Joan Prather (Jenny), Robert J. Wilke (Asa Jordan).

Quentin et Morgan Baudine sont témoins d’une attaque de fermiers contre un magnat du bétail, Matt Deshaut. Ce genre d’agression n’est qu’un incident supplémentaire dans la guerre que se livrent les Deshaut et les colons…

Note sur les coulisses : Howard Duff, acteur de second plan des années 50, a incarné le mémorable salaud Shérif Titus Semple dans l’éphémère « Flamingo road » (1980 – 82), soap lancé dans la foulée de « Dallas » et « Dynastie » mais qui ne rencontra pas le succès au contraire de ses aînées. Irving Moore, le réalisateur, a tourné de nombreux épisodes des « Mystères de l’Ouest » dans les années 60. 

 

Episode 14 : “ LES SEMINOLES NOIRS ”

(Titre original : “The Seminole Negro Indian Scouts”)

Scénario de Dick Nelson. Réalisé par Irving Moore.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Baudine), Stack Pierce (sergent Ward), Bill Williams (shérif), Henry Brown (Pompey), Ted Gehring (Major Spruance), Kurt Grayson (lieutenant Bullis), Bill Overton (Isaac Payne), Harold Miller (Adam Hayes ), …

Les frères Baudine sont témoins de l’étroitesse d’esprit et de l’injustice dont est victime un groupe de soldats noirs dans une ville blanche. Quentin et Morgan aident des éclaireurs Indiens séminoles à rechercher un commanchero responsable de la mort de l’un d’entre eux. Ils se heurtent ainsi à la population de toute une ville qui, par racisme, va jusqu’à refuser de soigner un homme très grièvement blessé. Ils sont obligés de fuir vers le Mexique mais sont arrêtés par l’armée. La ville entière se ligue contre eux et ils ne savent plus où aller pour se protéger de la colère qui monte…

Note sur les coulisses : Irving Moore, le réalisateur, a tourné de nombreux épisodes des « Mystères de l’Ouest » dans les années 60.

 

Episode 15 : “ LA TAVERNE DE DRUCKER ”

(Titre original : “Incident at Drucker’s Tavern »)

Scénario de Frank Telford. Réalisé par Bernard McEveety.

Avec Kurt Russell (Morgan Baudine alias « Deux Personnes »), Tim Matheson (Quentin Beaudine), Julie Cobb (Lucy), Morgan Woodward (Walker), Robert Donner (Drucker), Gina Alvarado (Juanita), Don Fenwick (Jed).

Chalk et Lucy Braxton se sont arrêtés à la taverne  de Drucker, tout comme les frères Baudine. Chalk, un joueur élégant, a tué un homme au cours d’une partie de cartes. Il était en état de légitime défense. Mais Simon Walker, le père de la victime, a juré de venger son fils. Les frères Baudine vont aider le meurtrier et lui donnent rendez-vous à la taverne de Drucker…

 QUEST4_mptvimages_0006.jpgPhoto : copyright mptvimages.com

 

14:23 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est un bel post. Nous avons beaucoup apprécié. Je l'ai partagé sur nos profils sociaux

Écrit par : assurance optique | 09/03/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Cela fait des années que je recherchais le nom de cette série qui m'avait beaucoup marquée enfant. cà a été un régal de lire votre descriptif. Où aller maintenant pour retrouver ces épisodes?

Écrit par : sybille | 25/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.