15/04/2012

SIMON & SIMON : quand les années 80 avaient du bon…

Simon&Simon - Universal - imdb.jpeg

USA – 1981 à 1989 (8 saisons totalisant 156 épisodes + 1 téléfilm en 1995). Série policière créée et produite par Philip DeGuere. Avec Jameson Parker (Andrew Jackson dit “A.J” Simon), Gerald McRaney (Rick Simon), Mary Carver (Cecilia Simon), Jeannie Wilson (Janet Fowler), Eddie Barth (Myron Fowler). Première diffusion en France dès 1983, le dimanche après-midi sur Antenne 2, rediffusion des épisodes sur France 3 à partir de 1994. Fin mars 2012, sortie de la saison 1 en dvd zone 2. Saisons 2 et 3 disponibles en zone 1 (USA).

Photo : copyright : Universal + www.imdb.com

SCENARIO : A San Diego, au début des années 80, deux frères, AJ et Rick Simon, tiennent une agence de détectives privés appelée « Simon & Simon ». Ils sont très différents : AJ est plutôt beau gosse, playboy, toujours bien habillé, méticuleux et très attaché aux questions d’argent. Rick paraît plus nonchalant et désordonné : dragueur invétéré, chapeau de cowboy, jeans et insouciant quant aux questions financières. Ensemble, ils mènent des enquêtes policières teintées d’action et de suspense (surveillance, recherche de personnes disparues, récupération de créances, ...). Durant leurs enquêtes, AJ et Rick vont notamment croiser la route d’un certain Thomas Magnum, collègue détective privé à Hawaï.

AVIS : la saison 1 de « Simon & Simon » vient de sortir en dvd à la vente. Voilà une bonne nouvelle pour les amateurs de chouettes séries policières des années 80. Au menu, les 13 premiers épisodes de cette série placée sous le signe de l’humour et de la décontraction, dans le sillage de « Magnum » avec Tom Selleck, tourné à la même époque. En 1982, les deux séries firent l’objet d’un crossover, l’intrigue démarrant chez le moustachu à la Ferrari pour se conclure chez les frères Simon. C’était le bon temps des scénarios plutôt simplistes, des méchants bien méchants et des héros cools et débonnaires.

Voici 30 ans que les aventures des frères Simon ont démarré et elles sont encore aisément regardables. Hormis les coiffures, les costumes et la façon de filmer (plutôt plate) ; l’ensemble se laisse voir avec plaisir où les images sont très lumineuses et les couleurs chatoyantes. Hélas, pas de version originale sous-titrée ni de bonus disponibles. Tristounet de ce côté-là, on aurait aimé en savoir plus sur la genèse de la série, voir des interviews des acteurs avec anecdotes de tournage, …

Cela dit, « Simon & Simon » reste une série totalement sympathique où on retrouve une quantité impressionnante de vedettes déjà confirmées ou à venir : Peter Graves, le chef de « Mission Impossible », Belinda Montgomery, la patronne de « L’homme de l’Atlantide », Henry Darrow qui jouait Manolito dans la série western « Le Grand chaparral ». Les saisons suivantes verront défiler d’autres stars du petit écran comme John Hillerman (Higgins dans « Magnum ») et bien sûr, Magnum en la personne de Tom Selleck mais encore Joe Mantegna (Rossi dans « Esprits criminels »), Richard Anderson (Oscar Goldman, le boss de Steve Austin dans « L’homme qui valait 3 milliards »), William Smith (l’affreux Falconetti de la minisérie « Le riche et le pauvre »), Stuart Whitman (le shérif Crowe de la série western « Cimarron ») et d’anciennes « Têtes brûlées » comme James Whitmore, Jr. (Gutterman) et Robert Ginty (T.J. Wiley).

LA MUSIQUE :

Composée par Barry De Vorzon et Joseph Conlan.

Notons que le générique de fin (saison 1) est interprété par deux autres frères, les THRASHER BORTHERS.

VOIR LES GENERIQUES :

Plusieurs génériques et thèmes musicaux auront marqué l’univers de la série, durant ses 8 années d’existence (1981-1989) :

GENERIQUE DE LA 1ère SAISON : voir ici sur youtube

GENERIQUE DES SAISONS SUIVANTES (autre musique) : voir ici sur youtube

 

LA VERSION FRANCAISE

Côté doublage en version française, les oreilles aiguisées remarqueront que Rick Simon (Gerald McRaney) change de voix selon les épisodes : une fois, il a la voix de Saddy Rebot, plus pataude (Rebot a aussi doublé Tubbs dans « Miami Vice ») ; une autre, il a la voix de Pierre Hatet, excellent comédien qui a notamment doublé Mike Connors dans « Mannix » et Christopher Lloyd (Doc dans « Retour vers le futur »). Pour ma part, je préfère nettement cette voix-ci, plus proche de la voix originale de l’acteur et qui « colle » mieux à son physique.

C’est Guy Chapelier, comédien de grand talent, qui prête sa voix à A.J. Simon (Jameson Parker), une voix bien connue des séries d’action et de suspense des années 80 à nos jours puisqu’il a aussi doublé Dirk Benedict (Fûté) dans « Agence tous risques », Scott Bakula (Sam Beckett) dans « Code Quantum », David James Elliot (Harm) dans « JAG » et Nicolas Lea (Krycek) dans « X-Files ».  

Cela dit, on ne comprend pas pourquoi Universal sort des coffrets avec la version originale sous-titrée en français ET la version française disponible (« Les têtes brûlées », « Miami Vice », « Dr. House ») et d’autres avec uniquement la version française (« L’homme qui valait 3 milliards », « Agence tous risques », « Hercule », …). Un peu de cohérence, s’il vous plaît.

A l’heure du numérique, c’est bien dommage de ne pas pouvoir apprécier un programme télé dans la langue de Shakespeare même si je suis amateur de bonnes séries doublées : ne crachons pas sur le talent des comédiens français qui transcendent parfois la version originale pour faire de la version française un chef d’œuvre d’humour comme « Amicalement vôtre », « Magnum », « Starsky & Hutch », « Timide et sans complexe ».

EN COULISSES :

LA PRODUCTION :

Philippe DeGuere : né en 1944, créateur et producteur de « Simon & Simon », De Guere a écrit de nombreux scénarios des « Têtes brûlées » avec Robert Conrad (Greg « Pépé » Boyington) et d’autres séries marquantes des années 70 comme « Super Jaimie », « Baretta », « Alias Smith & Jones (Opération Danger) », « L’homme invisible ».

Notons le clin d’œil à son nom dans le 7ème épisode de « Simon & Simon » de la saison 1 où les deux frères, cherchant à semer des poursuivantx, se refugient dans un restaurant nommé « Villa DeGuere »… avant de le quitter aussi rapidement qu’ils y sont entrés !

En 1979, DeGuere a écrit le pilote de « Gipsy warriors », une série de guerre avec Tom Selleck et James Whitmore, Jr. qui ne débouchera finalement pas sur le tournage d’une série hebdomadaire. Après « Simon & Simon », DeGuere a encore écrit pour son copain Donald P. Bellisario, scénariste et producteur de « Magnum » rencontré sur les « Têtes brûlées », pour des séries ultra-populaires comme « NCIS » et sa série-mère « JAG ». Scénariste et producteur de talent, très discret, Philippe DeGuere  est décédé en 2005 à l’âge de 60 ans.

LES ACTEURS :

JAMESON PARKER (A.J. SIMON) :

Né le 18 novembre 1947, le vrai nom de Jameson Parker est Francis Parker Jr. Après divers petits rôles, Jameson Parker devient célèbre dans le monde entier avec « Simon & Simon ». Au cinéma, on a pu le voir dans « Prince des ténèbres » (1987), un bon film d’horreur de John Carpenter. A la fin de la série en 1989, il est encore apparu dans plusieurs séries très appréciées du public comme « Arabesque », « L’homme à la rolls » et « Walker texas Ranger ». En 1991, il a retrouvé son « frère » Gerald McRaney dans « Major Dad » (lire plus loin le sujet de cette série).

Malheureusement, l’acteur n’a pas connu que des jours heureux et a fait la une des faits divers en 1992 quand, à la suite d’une violente altercation avec un voisin concernant des déjections canines, ce dernier lui a tiré dessus à plusieurs reprises. Grièvement blessé, Parker a heureusement survécu à ses blessures. En 1995, il retrouve Gerald McRaney dans un téléfilm réunissant à nouveau les Simon dans « Simon & Simon : In trouble again ». En 2004, il apparaît encore dans la série militaire « JAG ». Depuis lors, Jameson Parker semble avoir arrêté sa carrière de comédien puisqu’on ne l’a plus revu.

GERALD McRANEY (RICK SIMON) :

Né le 19 mai 1947, Gerald McRaney est un visage bien connu des fans de séries télé puisqu’il est apparu dans une quantité impressionnante d’épisodes de séries comme « Mannix », « Les rues de San Francisco », « Hawaï Police d’Etat », « Chips », « L’incroyable Hulk », « 200 $ plus les frais », « L’âge de cristal », « Baretta », « L’homme qui valait 3 milliards », la minisérie « Racines II », …

Il y interprétait souvent des rôles de méchants ou de grosses brutes avant de sortir de l’anonymat grâce au personnage de Rick Simon. A la fin de « Simon & Simon », McRaney a renoué avec le succès dans « Major Dad » (1989-1993), une sitcom de 96 épisodes où l’acteur incarnait un militaire plutôt rigide qui épouse une journaliste de gauche et apprend à devenir un père pour les enfants de sa nouvelle femme.

Comme son collègue et ami Jameson Parker, il a aussi joué dans les séries « Arabesque », « L’homme à la rolls » et « JAG ». Ensuite, il endosse encore une fois l’uniforme dans « Major Dad », « A la maison blanche » et dans l’excellent téléfilm « Ike : Opération Overlord » où il campait le général Patton face à son vieux copain Tom Selleck.

Outre des personnages de militaire, l’acteur a ensuite tenu des rôles de patriarche ou de juge comme dans les séries « Jericho », « Deadwood » et « Facing Kate ». Au cinéma, on l’a revu en 2010, encore en militaire (le Général Morrison), dans le film « L’Agence tous risques », adapté de la série d’action des années 80. A près de 65 ans, Gerald McRaney reste très actif et continue d’apparaître dans de nouvelles séries et téléfilms en cours de production.

15:16 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour, savez-vous quand est prévu la sortie de la saison 2 de la série "simon et simon"?

Écrit par : patrice | 22/12/2012

Répondre à ce commentaire

Désolé pour le retard de réponse, ai été assez occupé. Pas de date annoncée pour la sortie de la saison 2 en version française. Donc, éventuellement prochainement mais quand ? Les éditeurs dvd nous pas fini de jouer avec nos nerfs. Les saisons 2 à 7 existent aux USA (voir amazon.com) mais sans vf et sans sous-titres et il faut un lecteur de dvd zone 1 pour pouvoir les lire. Voilà tout ce que je puis vous renseigner à ce jour.

Écrit par : Emmanuel FRANCQ | 02/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.