02/07/2012

"LUTHER" : les séries policières britanniques n’ont rien à envier aux américaines…

GB – 2010/2013. Série policière de 10 épisodes diffusée sur la BBC (Saison 1 : 6 épisodes et saison 2 : 4 épisodes), disponible à la vente en un coffret regroupant l’intégralité de la série créée et écrite par Neil Cross et produite par Katie Swinden. Fiche technique : www.imdb.com

Avec Idris Elba (John Luther), Warren Brown (Justin Ripley), Paul McGann (Mark North), Dermot Crowley (Martin Schenk), Ruth Wilson (Alice Morgan), Michael Smiley (Benny Silver), Steven Mackintosh (Ian Reed), Indira Varma (Zoe Luther), Saskia Reeves (Rose Teller), …

Luther_copyright BBC&imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

 

VOIR LE GENERIQUE DE LA SERIE « LUTHER »

 

VOIR LA BANDE-ANNONCE DE LA SERIE

 

 

     SUJET : John Luther est un être torturé ; à la fois colérique, instable, imprévisible. Pourtant, c’est sans doute le meilleur « profiler » des services de police de la criminelle de Londres, un fin limier capable de se mettre dans la tête des malfrats qui terrorisent la ville. Et de les mettre hors d’état de nuire. Mais du côté de sa vie privée, c’est la descente aux enfers ; sa femme l’a quitté pour un autre homme et Luther vit très mal la chose. Dans l’ombre, une redoutable psychopathe s’amourache du détective et lui fait courir de grands dangers…

AVIS : qui a dit que les séries policières américaines étaient les meilleures ? Pas moi. Preuve en est avec cette excellente surprise, créée et scénarisée par Neil Cross, l’homme déjà à l’origine de la formidable « MI : 5 » qui suit les déboires des services secrets britanniques. On pourrait croire que le filon est épuisé, usé jusqu’à la corde dans le genre « profiler » avec les « Esprits criminels » et autres « Experts ». Pas du tout !

Avec « Luther », les Anglais prouvent que non seulement, ils peuvent faire tout aussi bien que leurs homologues américains et avec peu de moyens. En effet, la série n’use pas d’artifices de mise en scène tape-à-l’œil comme le font ad nauseam « Les Experts », bonne série policière au demeurant et qui parvient à se renouveler dans sa dernière saison 12 où Ted Danson, qui remplace Laurence Fishburne, se révèle épatant.

Tout aussi épatant l’est Idris Elba, qui avait joué un dealer dans la sublime série US « The Wire » (Sur écoute) et plus récemment, un artiste peintre dans la très bonne comédie « The Big C ». Pleinement habité par son personnage, il donne toute la mesure de son talent en incarnant ce flic qui pourrait paraître comme un mélange de « Kojak » et « Columbo » mais rien de tout cela non plus.

Ses crises de colère subites, lorsqu’il défonce une porte sous le regard horrifié de sa femme parce qu’il n’accepte pas qu’elle lui annonce que c’est fini entre eux, c’est étonnant de la part d’un flic anglais, censé gardé son calme et son flegme. Pourtant, Luther emprunte sans doute plus à un Sipowicz, le gros flic de « NYPD BLUE », plus pour le côté démoli par la vie, pas pour les traits de caractère de son collègue américain qui était raciste, homophobe et alcoolique.

S’il a du mal à garder son calme dans sa vie privée, Luther est par contre redoutable dans son métier de flic. Fin psychologue, il arrive à arracher des aveux au plus pervers des criminels…tout en gardant son calme. Schizo ? Peut-être. En fait, ce qui fait toute la richesse de la série, c’est que Luther n’est rien de tout cela : il est là où on ne l’attend pas.

Les intrigues sont aussi particulièrement réussies, captivantes de bout en bout, je vous défie de prédire la fin. A cet égard, sa relation avec une femme psychopathe, si elle dégage quelque chose de vénéneux et de malsain, nous fascine comme nous révulse. C’est vrai que la série dégage quelque chose de glauque et de nauséabond mais c’est certainement par souci de réalisme. La vraie vie des flics doit plus ressembler à ce qui est dépeint dans la série qu’à ce qui nous est servi chaque semaine dans les séries américaines.

Côté « méchants », nous ne sommes pas en reste avec une galerie de tueurs et autres kidnappeurs particulièrement effrayants puisqu’ils sont très proches de la réalité (on pense notamment au tueur de masse norvégien, responsable de la mort de 77 jeunes en juillet 2011). Ces méchants feraient presque passer les affreux des séries américaines pour de joyeux lutins. C’est dire…

Enfin, la série nous emmène dans un Londres nocturne particulièrement inquiétant, à des années-lumière de tout ce qu’on avait pu voir de la ville jusqu’alors. Autres caractéristiques qui font toute son originalité, Luther n’utilise pas d’arme à feu et souvent, subit plus qu’il n’agit, balloté par la vie comme chacun peut l’être. Tout est mis en scène de façon subtile et efficace, avec une économie de moyens qui force le respect. Pas de poursuites en voitures, ni de coups de feu dans tous les sens, ni de pathos exacerbé comme dans « New York Unité spéciale ». Bref, du grand art.

Malheureusement, la série s’est arrêtée au bout de 10 épisodes, sans doute parce qu’Idris Elba s’est vu sollicité par le grand écran, au regard de ses récentes prestations dans « Prometheus », le prequel d’ « Alien » et le plus dispensable « Thor », adapté de la bande dessinée Marvel.

Si « Luther » laisse un goût de trop peu, en raison de son nombre restreint d’épisodes, il aura marqué les mémoires par son originalité, sa personnalité hors normes et son générique envoûtant. Côté bonus, on a droit à plusieurs interviews intéressantes du créateur, des producteurs et des acteurs qui nous expliquent la genèse de la série et son évolution. Une série indispensable pour tout fan de grandes séries qui se respecte. A voir et à revoir.

 

LUTHER

LE GUIDE DES EPISODES

(SAISONS 1 & 2 – 2010/2011)

Retranscrit d’après les histoires imprimées sur les jaquettes des dvd vendus dans le commerce.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

ET SI VOUS ETIEZ DU MAUVAIS COTE SANS LE SAVOIR ?

John Luther travaille comme détective pour la criminelle de Londres. Anticonformiste, c’est un policier investi et inspiré dont le génie est reconnu par ses pairs. Ses vieux démons font pourtant de lui un être dangereux. Au fil de ces deux saisons, Luther va faire face à une succession de duels psychologiques, entre chasseur et chassé, prédateur et proie. Mais, alors que les enjeux vont devenir plus personnels, Luther va décider d’emprunter des chemins dangereux qui vont faire ressortir son côté sombre…

« Le scénario exceptionnel et l’excellent casting mené par Idris Elba, font de cette série policière une création fascinante et subtile » HOLLYWOOD REPORTER

« Admirablement bien réalisé et délicieusement intriguant. Le charismatique Idris Elba est incroyable » DAILY MAIL

Acclamé par la presse britannique et récompensé aux Emmy Awards, ce thriller à la réalisation soignée fait monter la pression. Les énigmes, plus captivantes les unes que les autres, sont servies par un casting exceptionnel (Idris Elba, récompensé du Golden Globe du meilleur acteur dans cette série). La personnalité complexe du personnage principal, ainsi que ses nombreuses dérives, font de cette série policière une référence en la matière.

 

SAISON 1

EPISODE 1 : LE MAL EN SOI

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Brian Kirk.

Date de diffusion (BBC) : 04 mai 2010

Luther 2 - copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

John Luther  est de retour au travail suite à l’arrestation traumatisante du serial killer Henry Madsen. La première affaire qui lui est confiée est le meurtre des parents d’une jeune femme surdouée, Alice Morgan. Il en déduit vite qu’elle en est responsable, mais ce crime quasi parfait ne laisse aucune preuve permettant de l’inculper.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 2 : LES LIENS DU SANG

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Brian Kirk.

Date de diffusion (BBC) : 11 mai 2010

LUTHER3-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

Luther doit déjouer les plans d’un sniper surentraîné et décidé à tuer des officiers de la police. Tandis que l’heure tourne, il découvre avec effroi qu’Alice a enquêté sur lui et qu’elle parait avoir ce qui est arrivé à Madsen pendant son arrestation…

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 3 : SANG FROID

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 18 mai 2010

Kirsten Ross, une jeune mère, a été enlevée. Luther réalise qu’un collectionneur et écrivain porté sur les sciences occultes, suspecté du meurtre d’une autre femme dix ans plus tôt, est derrière tout ça.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 4 : LA MAIN DANS LE SAC

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 25 mai 2010

LUTHER 6-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

Quand un serial killer se déchaîne, Luther doit mettre de côté sa vie personnelle et plonger dans l’esprit du criminel pour découvrir ce qui le pousse à tuer tant de femmes. Pendant ce temps, le tueur en série Henry Madsen, l’homme responsable du renvoi de Luther, s’est réveillé de son coma.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 5 : ARGENT ROI

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Brian Kirk.

Date de diffusion (BBC) : 01 juin 2010

Un preneur d’otages exige d’être payé en diamants. Pour gagner du temps, Luther subtilise un sac de pierres afin d’effectuer une fausse transaction avec les membres du gang pour les arrêter. Alors que tout semble se dénouer, Luther commence à suspecter que même Reed, son bras droit sur cette mission, ait tenté de le doubler. © BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 6 : TUER POUR SURVIVRE

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Stefan Schwartz.

Date de diffusion (BBC) : 08 juin 2010

LUTHER5-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : COPYRIGHT : BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

Inculpé pour meurtre, Alice est la seule vers qui Luther peut se tourner pour obtenir de l’aide. Reed, lui, continue à étayer les preuves contre Luther en semant la zizanie au cœur de la police. Pour avoir une chance d’échapper au piège tendu par Reed, Luther doit voler les preuves et discréditer son nouvel ennemi. Mais peut-il vraiment faire confiance à Alice ?

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

SAISON 2

 

!!! SPOILER : ATTENTION : NE PAS LIRE LA SUITE si vous voulez garder la surprise…

 

EPISODE 7 : IL EST L’AURORE

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 14 juin 2011

LUTHER 8-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

Toujours affecté par le meurtre de son ex-femme, Luther retourne au travail pour faire face à un cas surréaliste de tueur masqué. Tandis qu’il doit arrêter ce meurtrier, dont le nombre de victimes augmente dangereusement, une vieille connaissance le charge de secourir sa fille, Jenny, du monde de la prostitution.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 8 : DANSE AVEC LES REQUINS

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 21 juin 2011

LUTHER4-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

Luther doit secourir son collègue Ripley, kidnappé par le meurtrier masqué. AU même moment, le patron de Jenny demande une compensation pour la perte de sa protégée. Luther est donc partagé : va-t-il pouvoir fournir à son équipe tous les outils nécessaires pour sauver Ripley sans compromettre son objectif de secourir Jenny ?

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 9 : LA VIE A PILE OU FACE : PILE

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 28 juin 2011

Alors que Luther est déterminé à remettre Jenny sur pied et à la protéger, son affection envers la jeune femme grandit. Sa nouvelle enquête sur des meurtres brutaux, sans motifs apparents, l’oblige à la laisser seule et vulnérable.

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

EPISODE 10 : LA VIE A PILE OU FACE : FACE

Créé et écrit par Neil Cross. Produit par Katie Swinden. Réalisé par Sam Miller.

Date de diffusion (BBC) : 05 juillet 2011

LUTHER 7-copyrightBBC_imdbcom.jpg

PHOTO : © BBC / www.imdb.com / Tous droits réservés

La vie personnelle et professionnelle de Luther devient hors de contrôle tandis qu’il essaie de protéger Jenny et d’arrêter un tueur dont les actions sont dictées par des dés. Comment stopper un homme qui voit la vie et la mort comme un jeu et dont les actions ne peuvent pas être anticipées ?

© BBC / STUDIO CANAL – Tous droits réservés

 

 

LUTHER - Saison 3 : un goût de trop peu

Disponible à la vente en dvd depuis le 24 décembre 2013.

© BBC Television - www.tvqc.com

LUTHER season 3

VOIR UN TRAILER DE LA SAISON 3 DE « LUTHER »

On aime John Luther ! (voir critique des précédentes saisons sur ce blog). Cet inspecteur de la Police criminelle de Londres, spécialiste du profilage de tueurs en tous genres, qui connaît de terribles accès de colère mais qui se révèle terriblement humain et attachant. Hélas pour nous, il se fait plutôt rare ces derniers temps. Cette 3ème saison le confirme. En effet, accaparé par une carrière américaine qui lui prend quasiment tout son temps, son interprète principal, Idris Elba, se voit contraint de s’éloigner de cette excellente série policière de Neil Cross (aussi scénariste sur la bonne série d’espionnage british « MI-5 »).

Attiré par les sirènes d’Hollywood, l’acteur londonien enfile les superproductions, souvent dans des seconds rôles pas particulièrement mémorables : chef d’escadron dans le lourdingue « Pacific Rim », dieu doré dans « Thor » et sa suite, capitaine de vaisseau dans « Prometheus », le pas terrible préquel d’ « Alien » ; le piteux « Ghost Rider 2 » avec Nicolas Cage ou le moyen « Takers », film de braquage peu inspiré avec le regretté Paul Walker, sans oublier un passage éclair dans la série dramatique « The Big C » avec Laura Linney. Rayon télé, on retiendra surtout sa prestation inquiétante de dealer (Stringer Bell) dans la sublime « The Wire » (Sur écoute), son rôle le plus mémorable à ce jour (avec Luther).

Heureusement pour lui, Elba semble se ressaisir avec des choix de films plus intelligents et inspirés comme « Mandela : un long chemin vers la liberté », quelque peu occulté à sa sortie par la mort de son illustre modèle. Un film qui évite le consensus mais qui vaut la peine d’être vu pour la prestation excellente d’Elba.

Pour le reste, cette troisième salve d’épisodes de « Luther » reste dans la lignée des précédentes : bien ficelée, palpitante et carrément flippante avec ses nouveaux monstres : un étrangleur de femmes qui se cache sous leur lit et un justicier dingue de la gâchette à la Charles Bronson. Luther semble évoluer vers plus de stabilité : terminées les crises de colère, il semble heureux en amour avec une jolie jeune femme et pas de conflits tendus avec ses supérieurs hiérarchiques qui reconnaissent ses dons exceptionnels d’enquêteur criminel.

Il faudrait d’ailleurs considérer cette 3ème saison comme 2 téléfilms puisqu’elle se compose de seulement 4 épisodes où chaque tueur occupe à lui seul 2 épisodes, divisés en 2 parties. Luther retrouve la vénéneuse Alice Morgan (inquiétante Ruth Wilson), dans une relation toujours aussi ambigüe. Seul regret : un goût de trop peu. On aurait apprécié plus d’épisodes et rien ne laisse supposer une hypothétique saison 4 puisque 3 films avec Idris Elba vont prochainement sortir tandis que 3 autres sont en préparation.

Pas sûr aussi que la BBC, productrice de « Luther » et disposant de moyens financiers relativement modestes, puisse allonger un gros salaire à Idris Elba dont la cote aux USA comme star « bankable » ne cesse de monter. On croise les doigts en attendant, un jour peut-être, le retour d’un des policiers les plus attachants et les plus originaux de l’histoire de la télévision. Luther nous manque déjà terriblement.

11:44 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |