27/08/2013

GEMINI MAN - LE NOUVEL HOMME INVISIBLE : une fin prématurée...

Gemini Man

© NBC / Universal Television / www.amazon.fr / Elephant Films

USA - 1976 : Pilote + 11 épisodes.

Série d'aventures et d'espionnage créée par Leslie Stevens, Harve Bennett et Steven Bochco. Avec Ben Murphy (Sam Casey), Katherine Crawford (Abby Lawrence), William Sylvester (Leonard Driscoll). Sortie en dvd le 20 novembre 2013

Attendue depuis des années, voici enfin la sortie en dvd des aventures de Sam Casey, le nouvel homme invisible ou « Gemini Man » en VO (appelé le nouvel homme invisible par rapport à « L’homme invisible » avec David McCallum 1 an plus tôt, série sortie en dvd en mars 2013).

Voilà de bonnes nouvelles même si on se demande quand vont sortir d’autres perles des années 70, toujours axées science-fiction et souvent kitsch, comme « L’âge de cristal » (1978) et « L’homme de l’Atlantide » (1977). Ces séries existent en zone 1 aux USA mais à quand une sortie en Europe ? 

De même, à quand la sortie prochaine, messieurs les éditeurs de dvd, de séries policières de courte durée comme « Le Magicien » (1973 avec Bill Bixby) et « Serpico » (1976) ou d’espionnage comme « Sloane agent spécial » (1979, avec Robert Conrad) ? 

Si on se réjouit de la sortie en septembre 2013 de « Cannon » (1976) avec William Conrad, pourquoi d’autres séries comme « Les rues de San Francisco » sont-elles incomplètes ? A ce jour, les saisons 1 et 2 sont sorties voici des années mais quid des saisons 3 à 5 ? Loi de la rentabilité oblige ?

Il existe pourtant un large public de fans européens pour ce que la télé américaine des 70’s avait de meilleur à offrir. Dans l’attente, on adoptera l’attitude du Petit scarabée (Kung Fu, là aussi, où est la saison 3 ?) sur le mode « Tout vient à point à qui sait attendre. » 

Achetez et dévorez aussi l’excellent dossier réalisé sur « L’homme invisible » et « Gemini Man » par Thierry Le Peut, spécialiste des séries, dans le numéro 41  (printemps 2013) de l’indispensable revue « Arrêt sur séries ».

LE NOUVEL HOMME INVISIBLE (GEMINI MAN)

Gemini - Man - la-face-cachee-du-soleil-over-blog.com

Photo : © Universal Television - la-face-cachee-du-soleil-over-blog.com

Générique original américain, sans les "bips" de la montre (sur "Youtube") :

SCENARIO : Lors d’une mission en mer comme plongeur spécialisé pour l’armée, Sam Casey est irradié par un satellite soviétique qui explose et rend son corps invisible. Grâce à une montre spéciale, Sam a le pouvoir se rendre invisible à volonté mais pour un temps limité. Il va utiliser ce pouvoir pour effectuer des missions pour le compte d’ « Intersect », une organisation secrète gouvernementale. Sam est aidé par son patron, Leonard Driscoll et Abby, brillante et jolie assistante.

AVIS : Produite par l’équipe déjà à l’origine de « L’homme invisible » (1975, 1 pilote + 12 épisodes seulement) avec David McCallum (lire ci-dessus), cette nouvelle version ne rencontrera pas plus de succès auprès du public américain, visiblement peu friand d’aventures avec un homme invisible pouvant le devenir à volonté grâce à sa montre à quartz (une sorte de stabilisateur d’ADN), élément de science-fiction original quoiqu’improbable.

Dommage car l’ensemble était plutôt bien rythmé et se laissait regarder avec plaisir même s’il est vrai que les histoires étaient plutôt linéaires avec le méchant de la semaine. Notons que c'est Steven E. De Souza, scénariste du formidable film d'action "Piège de cristal" (1987) avec Bruce Willis, qui a signé la plupart des scénarios de "Gemini Man". On retiendra encore l'excellente partition musicale de Lee Holdridge, mêlant habilement suspense et action.

A la production, on retrouve des « showrunners » d’envergure comme Harve Bennett (Le riche et le pauvre, L’homme qui valait 3 milliards) et surtout Steven Bochco, le scénariste - producteur qui a révolutionné la série policière et la série judiciaire dans les années 80 avec « Hill street blues » (Capitaine Furillo) et « L.A. Law » (La Loi de Los Angeles).

Malgré sa courte durée (seuls le pilote et 5 épisodes sur les 13 tournés furent diffusés aux USA), la série eut l’occasion de réunir quelques guest stars comme Ross Martin (Artemus Gordon dans « Les Mystères de l’Ouest ») ou Alan Oppenheimer (le premier acteur qui jouait le Dr. Rudy Wells dans « L’homme qui valait 3 milliards » et qui s’occupait de réparer les circuits bioniques de Steve Austin).

Enfin, l’acteur principal, Ben Murphy, avait déjà acquis une certaine notoriété auprès du public américain 5 ans plus tôt, en incarnant Kid Curry dans « Alias Smith and Jones » (1971 - 73), aux côtés de l’excellent Pete Duel (Hannibal Heyes) et qui narrait les aventures de deux hors-la-loi repentis, une série western inspirée du film « Butch Cassidy et le Kid » (1969) avec Paul Newman et Robert Redford.

Pourtant, en coulisses, les relations entre Murphy et Duel n’étaient pas au beau fixe (tout comme Erik « Ponch » Estrada et Larry « Jon » Wilcox de « Chips »). Pete Duel souffrait de dépression profonde et d’alcoolisme, ce qui le conduisit à se suicider, à l’âge de 30 ans, d’une balle dans la tête durant la nuit du 31/12/1971 (je vous recommande d’ailleurs le très bel ouvrage de Paul Green : « Pete Duel A Biography », paru en 2007 chez McFarland, en anglais seulement mais qui montre bien comment le succès peut détruire un homme et les coulisses peu reluisantes de l’industrie hollywoodienne). Murphy ne se rendit pas aux obsèques de son partenaire qui était fort apprécié par le public américain. De là à dire que cela lui aura coûté sa carrière… 

Après l’arrêt de « Gemini Man », Ben Murphy fera encore quelques apparitions dans plusieurs séries comme « La croisière s’amuse / The Love boat » (1978) « L’île fantastique » (1979 - 83), « Loterie » (1983), « Les 12 salopards : la série » (1988), « Docteur Quinn, femme médecin » (1993 - 95) et « JAG » (1996 - 2006) mais sans jamais retrouver le succès comme star principale dans une série hebdomadaire. Dans la mémoire du public européen, Sam Casey restera le rôle le plus marquant de la carrière de ce comédien sympathique au demeurant, excellent joueur de tennis dans sa vie privée et toujours sportif à plus de 70 ans (il est né le 6 mars 1942 dans l’Arkansas).

Notons enfin que le thème de l'invisibilité fera son retour au début des années 2000 avec "Invisible Man" ou "I-Man" (2000 - 2002) avec Vincent Ventresca et Paul-Ben Victor mais succès retentissant non plus : la série durera 2 saisons, avec 45 épisodes. Plutôt originale, mêlant espionnage et effets spéciaux, elle se laissait aussi regarder avec plaisir (à ce jour, seul le pilote et quelques épisodes ont été édités en dvd par TF1 vidéo mais pas l'intégralité).

Au cinéma, le concept de l’invisibilité ne rencontrera pas plus de succès avec « Hollow Man » (2000) de Paul Verhoeven où Kevin Bacon se transformait en violeur pervers dans un film plutôt réussi dans sa première moitié pour ensuite verser dans le grand guignol hollywoodien avec explosions à gogo. Ce qui explique pourquoi Paul Verhoeven renie le film, en désaccord avec les producteurs qui avaient imposé cette fin débile, dépossédant le cinéaste du final cut.

LE NOUVEL HOMME INVISIBLE (GEMINI MAN) :

GUIDE DES EPISODES (1976 – 77)

Résumés des épisodes : source = Télé Star de 1978 (édition Belgique)

Avec Ben Murphy (Sam Casey), Katherine Crawford (Abby Lawrence), William Sylvester (Leonard Driscoll).

SAISON 1 (diffusée au printemps 1976 aux USA)

0. PILOTE : LE NOUVEL HOMME INVISIBLE (THE GEMINI MAN)

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - tvtropes.org

Diffusion au USA (NBC) : 10 mai 1976 (durée : 95') - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Leslie Stevens - Réalisé par Alan J. Levi

Avec Ben Murphy (Sam Casey), Richard Dysart (Leonard Driscoll), Paul Shenar (Charles Edward Royce), Katrherine Crawford (Dr. Abby Lawrence), Dana Elcar (Dr. Harold Schyler), …

Sam Casey, plongeur professionnel, est blessé lors d’une mission par une explosion nucléaire sous-marine. La structure moléculaire de son corps se trouve modifiée et les réactions biologiques qui s’ensuivent mettent sa vie en danger. Mais il découvre un autre effet de ces radiations : de temps à autre, il devient totalement invisible. Son amie, le docteur Abby Lawrence et Leonard Driscoll, le directeur d’ « Intersect », l’organisation gouvernementale secrète qui emploie Casey, mettent au point un stabilisateur, sous forme de montre bracelet, qui permet à Sam de contrôler son invisibilité… pour quinze minutes seulement. Sam va découvrir avec Abby un complot contre Charles Edward Royce qui est à la tête de l’un des plus grands complexes industriels du pays. De multiples intérêts sont en jeu et Casey se trouve pris dans une inexorable lutte d’influence dont il doit à tout prix se sortir…

N.B. : Paul Shenar a incarné quantité de méchants dans plusieurs séries des années 70 comme « L’homme invisible », « Super Jaimie, « L’âge de cristal » et plus étonnant, est apparu dans « Le Grand bleu » (1987) de Luc Besson. Dana Elcar a aussi joué les mauvais dans de nombreuses séries avant de percer dans le rôle du Colonel Lard dans « Les têtes brûlées » (1976) et a ensuite acquis une notoriété internationale en interpétant Pete Thornton, le patron de « MacGyver » (1985 - 92). Notons enfin que c’est Richard Dysart qui incarne Leonard Driscoll, le patron de Sam Casey, dans ce téléfilm d’introduction à la série. Ensuite, il a été remplacé par William Sylvester dans la série hebdomadaire.

 1. « LA ROUTE INFERNALE » (SMITHEREENS)

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - la-face-cachee-du-soleil-over-blog.com

Diffusion au USA (NBC) : 23 septembre 1976 - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Frank K. Telford - Réalisé par Alan J. Levi

Avec Alan Oppenheimer (Arthur Hale), Andrew Prine (Stark), Jim Stafford (Buffalo Bill), Gil Serna (Hank), …

Arthur Hale veut s’approprier une formule qui vaut une fortune. Celle du nouveau carburant mis au point dans les laboratoires secrets d’Intersect, dirigés par Leonard Driscoll. Hale et son complice Stark, profitent du transport du produit pour agir. Ils substituent au nouveau carburant, contenu dans la citerne du camion affrété par Driscoll, un dangereux produit chimique. Mais Sam Casey, qui doit assurer le transport de cette formule et le transport des passagers, est sur ses gardes car il sait que ces espions à la solde des puissances étrangères vont tenter de lui arracher la formule…

N.B. : Alan Oppenheimer était le Dr. Rudy Wells, scientifique qui a mis au point les prothèses bioniques de Steve Austin dans la série « L’homme qui valait 3 milliards » (1973 - 78), avant d’être remplacé par l’acteur Martin E. Brooks. Il a aussi joué dans « Code Quantum ». Quant à Andrew Prine, après avoir joué le jeune frère de Richard Kimble dans plusieurs épisodes du « Fugitif » (1963 - 67), on s’en souvient surtout pour son rôle d’extraterrestre, Steven, dans « V – La minisérie » (1983). Le personnage de Buffalo Bill, incarné par Jim Stafford, apparaîtra dans un second épisode de « Gemini Man » : « Grand Prix » (épisode 10/11).

2. « LE MINOTAURE » (MINOTAUR)

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - paulpert.com

Diffusion au USA (NBC) : 30 septembre 1976 - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Robert F. O’Neill & Frank K. Telford – Histoire de Robert Bloch & Robert F. O’Neill - Réalisé par Alan J. Levi

Avec Ross Martin (Carl Victor), Deborah Winters (Nancy Victor), Loren Janes (le minotaure)

Après son renvoi d’Intersect, le docteur Carl Victor cherche à se venger en retournant son robot, qui avait été conçu comme un instrument pacifique, contre l’organisme gouvernemental. Sam Casey est envoyé pour combattre le robot électronique. Mais son entreprise tourne court…

N.B. : Ross Martin est devenu mondialement célèbre en incarnant Artemus Gordon, le compère de James West, dans la délirante série d’espionnage et de western : « Les Mystères de l’Ouest » (1965 - 69). Il a aussi joué un criminel dans « Columbo » et de nombreuses autres séries.

3. « SAM CASEY » OU « LE MYSTERE » (SAM CASEY, SAM CASEY)

Diffusion au USA (NBC) : 07 octobre 1976 – Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par James D. Parriott - Réalisé par Michael Caffey

Avec Ben Murphy (Sam Casey / Rick Loyd), Jo Ann Pflug (Susi), Joan Crosby (Dora), Pamela Susan Shoop (Barby), Nancy Malone (Armistead), …

Trompé par Susi, un professeur de tennis, Sam Casey est sur le point d’être assassiné par des agents ennemis qui, entretemps, le remplacent par Rick Loyd. Ce dernier, à la suite d’une intervention de chirurgie plastique, a pris les traits de Sam. Sa mission est de s’introduire dans la section de l’ « Intersect » pour voler les documents et percer le mystère de Sam Casey. Le seul espoir de s’en sortir pour Sam, est de se faire passer pour Rick Loyd…

4. « TRAIN DE NUIT » (NIGHT TRAIN TO DALLAS)

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - fanpix.net

Diffusion au USA (NBC) : 14 octobre 1976 - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Steven E. De Souza - Réalisé par Alan J. Levi

Avec Lane Bradbury (Amy Nichols), Kim Basinger (Sheila), Dawn Jeffory (Leslie), Ann Shoemaker (Mrs. Price), …

La mort soudaine d’un scientifique qui travaille pour le gouvernement américain entraîne sa secrétaire dans une étrange affaire d’espionnage. Les recherches en cours intéressent fortement les puissances étrangères. C’est ainsi que Sam Casey entreprend de surveiller la championne olympique Amy Nichols qui est la seule à pouvoir donner des renseignements vitaux qu’elle tient de son employeur, un savant payé par le gouvernement.

N.B. : On remarquera la présence de l’actrice Kim Basinger, en starlette, dans cet épisode, des années avant d’être révélée par « Neuf semaines et demi » (1985) et son oscar pour son rôle de femme sulfureuse dans « L.A. Confidential » (1997).

5. « COURS VITE, SAM » (RUN, SAM, RUN)

Diffusion au USA (NBC) : 28 octobre 1976 - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Frank K. Telford - Réalisé par Charles Rondeau

Avec Laurette Spang (Maggie), Jack Bannon (Dan), Warren Berlinger (Harris), Ted Hartley (Frank DeBlazio), Terry Kiser (Ted Benton), Ron Pinkard (Willie), …

Sam Casey est accusé d’avoir tué Willie Henderson, un agent. Les preuves sont accablantes. Mais Sam n’a pas dit son dernier mot. Il part, dans les bas quartiers, à la recherche du meurtrier…

EPISODES NON DIFFUSES AUX USA EN 1976 MAIS BIEN EN EUROPE:

6. « CROISIERE DANGEREUSE » (ESCAPE HATCH) 

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - starstills.com

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Leslie Stevens - Réalisé par Paul Stanley

Avec Jane Wyatt (Miss Carlisle), Polly Middleton (Pat Sloane), Pamela Franklin (Daphné), Bert Kramer (Capitaine Brenner), Walter Brooke (Hammond), …

Sam Casey pense que la millionnaire Amory Carlisle est détenue prisonnière sur son bateau par son propre équipage. En effet, il est étonné de constater qu’elle veut céder la compagnie « Etoile bleue », dont elle est propriétaire, à des pays étrangers. Sam décide de tirer la chose au clair avant que le marché soit conclu…

7. “LE COMBAT DU SIECLE” (EIGHT, NINE, TEN YOU’RE DEAD)

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Frank K. Telford & Richard Fielder. Histoire de Richard Fielder.

Réalisé par Andy Sidaris & Alan Crosland

Avec Henry Darrow (Harry Trent), Herbert Jefferson, Jr. (Arch Kingston), Charles Lampkin (Pop Kingston), Tony Burton (Moore), Skip Ward (Delbert Reese), …

Arch Kingston est un célèbre champion de boxe, catégorie poids lourd. Il doit participer à un match organisé pour une œuvre de charité. Juste avant la rencontre, le manager, Harry Trent lui demande de laisser gagner son adversaire et de perdre volontairement le combat. Arch refuse mais Trent menace la vie de son père qui se fait rapidement kidnapper. La champion n’a pas la possibilité de refuser. Mais Sam Casey veille. Rendu invisible, il compte bien modifier le cours du match…

N.B.: Henry Darrow s’est fait connaître du grand public en incarnant la savoureux Manolito Montoya dans la série western « Le Grand Chaparral » (1967 – 71). Ensuite, il a joué dans quantité de séries connues des années 70 et 80, le plus souvent des méchants, comme dans « L’homme qui valait 3 milliards », « Mission Impossible », « Kung Fu », … Herbert Jefferson, Jr. était le copain de Nick Nolte dans la minisérie « Le riche et le pauvre » où il se faisait harceler par l’infâme Falconetti. Il a aussi joué le pilote de chasse Boomer dans « Battlestar Galactica » en 1978 ainsiq eu dans « Les rues de San Francisco ».

8. « CIBLES » (TARGETS)

ben murphy - steven bochco - harve bennett - william sylvester

Photo : © Universal Television - sfstory.free.fr

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Jim Carlson & Terrence McDonnell - Réalisé par Michael Caffey

Avec Katherine Woodville (Valerie Dawson), Cindy Eilbacher (Nina Dawson), Cesare Danova (Victor), Paul Mantee (Capitaine Nevsky), …

Sam Casey tente de faire franchir le rideau de fer au savant Valérie Dawson et sa fille Nina. Mais celle-ci ne souhaite pas partir avec sa mère. Victor Bedny, un prétendu ami de la fille de la scientifique, s’efforce d’empêcher le trio de quitter vivant le pays…

9. « LE DISSIDENT » (SUSPECT YOUR LOCAL POLICE)

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Steven E. De Souza. Histoire de Rick Mittleman & Steven E. De Souza - Réalisé par Paul Krasny

Avec Ben Hammer (Aleksander Kadescho), Richard Jaeckel (Nick Radinski), Naomi Stevens (Mrs. Stapoli), Barbara George (Lisa Korlavitch), Joby Baker (Jozef), …

Aleksander Kadescho, un grand journaliste américain, reçoit depuis quelques temps des menaces de mort. La police fait appel à Sam Casey pour le protéger et déjouer le complot…

10. « GRAND PRIX » (BUFFALO BILL RIDES AGAIN)

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Frank K. Telford - Réalisé par Don McDougall

Avec Jim Stafford (Joe “Buffalo Bill” Hickens), Ed Nelson (Bob Denby), Don Galloway (John Hiller), John Milford (Elliott), Smith Evans (Tina), …

Après avoir volé plusieurs kilos de Deutrium, un métal rare et très explosif, Bob Denby projette de faire exploser les avions de combat du Pentagone au moyen d’ondes radio qui, contrôlées de loin, enflammeraient le Deutrium. Denby participe au Grand prix et fait courir « Buffalo Bill » dans son écurie. Sam Casey se fait engager comme mécanicien afin de déjouer les plans de Denby…

N.B. : seconde et dernière apparition du personnage de Buffalo Bill, brave routier quelque peu dépassé par les événements et à qui Sam Casey vient en aide. L’acteur Ed Nelson est aussi une figure de méchant bien connue des fans de séries des années 60 et 70 : « Le Fugitif », « Rawhide », « MacGyver », …

11 ET FIN. « LE RETOUR DU LION » (RETURN OF THE LION)

Gemini Man

Photo : © NBC / Universal Television / horreur.net

Diffusion au USA (NBC) : / - Diffusion en France (TF1) : 1977 et 1988

Ecrit par Steven E. De Souza - Réalisé par Alan J. Levi

Avec Raymond St-Jacques (Hali Jomatta), Quinn Redeker (Le colonel Brighton), Mills Watson (le sergent Hauser), …

La guerre civile sévit depuis trois ans dans un petit état africain. Comme la paix n’est pas en vue, le dictateur en exil, Hali Jomatta, décide sortir de l’ombre afin de rendre la liberté à son pays. Mais il doit compter avec le danger que représentent les mercenaires, bien décidés à le tuer. Sam Casey est chargé de sa protection et doit lui faire regagner son pays par la voie des airs. Mais leur hélicoptère est abattu en plein vol. Sam et Jomatta doivent alors traverser les lignes ennemies et échapper aux mercenaires, lancés à leurs trousses…

12:14 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |