24/05/2014

« TUNNEL » : la traque au serial killer se renouvelle habilement

TUNNEL

© Canal + - www.allocine.fr

Diffusée fin 2013 sur BE TV (ex-Canal + Belgique).

Disponible à la vente en dvd depuis le 20 décembre 2013.

VOIR UN TRAILER DE « TUNNEL »

MON AVIS :

Y en a marre des séries formatées de grand papa comme « Navarro », « Julie Lescaut » et autres « Joséphine ange gardien » qui squattent nos écrans depuis bien trop longtemps, même si plusieurs sont terminées. Heureusement, un autre style de narration et de langage cinématographique s’imposent depuis quelques années avec quelques bonnes surprises comme la très sombre série policière « Braquo » ou « Les revenants » à la réputation quelque peu surfaite cependant. En coulisses et c’est une bonne nouvelle : « Tunnel » réunit à nouveau les auteurs de « Broadchurch », très bonne série policière britannique (également disponible en dvd et diffusée voici quelques mois sur France 2).

Remake franco-anglais de la série suédoise « Bron » (The Bridge, 2011-2013 : 2 saisons pour 20 épisodes au total), « Tunnel » est une création originale de la chaîne cryptée Canal +, capable du meilleur (Les Borgia) comme du pire (XIII, Maison close). Le cadre : le tunnel sous la Manche. Une nuit, un technicien découvre un cadavre de femme placé à la frontière entre la France et l’Angleterre. Aussitôt un policier britannique est amené à collaborer avec une flic française. Objectif : stopper le tueur.

La bonne idée de base est d’avoir inversé les rôles : plutôt que de proposer le sempiternel enquêteur british et glacial et la flic française sympa ; le schéma s’inverse. Stephen Dillane campe un policier et père de famille dépassé, infidèle à ses heures mais profondément attachant. Clémence Poesy est parfaite dans le rôle de la jeune policière glaciale, parfaitement antipathique (cela pourra vous rebuter) mais à la sexualité pourtant débridée.

Autre atout : le tueur, énigmatique et inquiétant. Impossible de prévoir ce qu’il va advenir par la suite. Personne n’est épargné, que ce soient les anciens combattants, les enfants, les passants innocents, … Etonnant et révoltant. Ecrite avec justesse, baignant dans une ambiance réaliste et bénéficiant de scènes d’action très réussies ; « Tunnel » se révèle vite addictive.

Au travers d’un suspense souvent insoutenable, la série policière ne ménage pas nos nerfs tout en multipliant les fausses pistes. Dès que l’identité du tueur est révélée, la série s’essouffle quelque peu mais propose une fin en dehors des clichés inhérents au genre. Une vraie bonne surprise pour 10 épisodes à découvrir absolument.

13:37 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.