09/05/2015

CHOSEN : et si vous étiez choisi ?

Chosen

© Crackle Original

USA, 2013 : 3 saisons (6 épisodes de 22’ par saison). 4ème saison en 2015.

Diffusé aux USA depuis 2013 sur le service de streaming Crackle Original et sur 13ème Rue en avril et mai 2015. En 2015 : n’existe pas en dvd, ni en Blu-Ray.

Avec Milo Ventimiglia (Ian Mitchell), Chad Michael Murray (Jacob Orr), Rose McGowan (Josie Acosta), Brandon Routh (Max Gregory), …

VOIR UN TRAILER DE LA SAISON 1 DE "CHOSEN" (sur YouTube)

On sonne à la porte. Vous ouvrez. Personne. Par terre, une boîte en bois d’acajou avec une plaquette dorée marquée de votre nom. Curieux, vous l’ouvrez. Un mécanisme d’horlogerie se déclenche et vous découvrez une photo d’un(e) inconnu(e) ainsi qu’une arme à feu et une date et une heure proches pour l’abattre.

Partant de cet effroyable postulat, la websérie « Chosen » s’inspire fortement de « 24h chrono » (pour la tension et le visuel du titre qui rappelle l’implacable compte à rebours) et du film « The Purge » (American Nightmare : on peut tuer sans être inquiété).

D’emblée, la série joue fort habilement avec nos nerfs par le phénomène d’identification. Avocat sans histoires, le jeune Ian Mitchell (excellent Milo Ventimiglia, connu pour « Heroes ») se serait bien passé de vivre ce cauchemar. Tout comme Jacob Orr (Chad Michael Murray sorti des « Frères Scott », totalement habité par son rôle), barman qui s’occupe de son jeune frère handicapé.

Littéralement scotchés par ce qui leur arrive, on se demande bien ce qu’on ferait à leur place. Surtout quand les « Watchers » (de mystérieux et richissimes voyeurs) n’hésitent pas à leur envoyer des cibles totalement innocentes à abattre : des enfants.

S’ensuit l’inévitable dilemme : si je ne remplis pas le contrat, un de mes proches meurt. Trame certes classique mais diablement bien exploitée pour nous garder sous tension durant toute une saison. Celle-ci peut d’ailleurs se regarder comme un bon thriller de 2 heures (la chaîne 13ème Rue a pris le parti de « coller » tous les webisodes pour en proposer un long métrage qui fonctionne plutôt bien sous cette forme).

Enfin, « Chosen » montre aussi jusqu’où une personne peut aller quand elle est poussée dans ses derniers retranchements. On vit une sorte d’expérience de Milgram en direct. Vont-ils tuer des gosses ou des vieillards pour sauver leurs proches et assouvir le voyeurisme malsain des commanditaires de ce jeu morbide ? Insidieusement et sans faire la leçon, « Chosen » fait réfléchir sur les limites de ce qui est moral et ne l’est pas. Glaçant.

Evidemment, pour corser le jeu, d’autres personnes reçoivent des boîtes avec les photos des principaux protagonistes. « Chosen » souligne toute la parano que cela engendre. Personne à qui faire confiance, n’importe qui peut me trahir ou me tuer. Chacun est chasseur et chassé. Seule compte la mort pour les voyeurs vicieux qui suivent tous les mouvements des « joueurs », à leur insu, au moyen de caméras intelligentes (leur concepteur est incarné par un étonnant Brandon Routh, l’ex-Superman de Bryan Singer (2006) qui se recycle dans les séries de super-héros puisqu’il joue désormais Atom dans les saisons 1 de « Flash » et 3 de « Arrow »).

Dans la 3ème et dernière saison, « Chosen » suit toujours le parcours de Jacob Orr tout en introduisant de curieuses familles de tueurs. Mère de famille apparemment comme les autres, Rose McGowan (l’inoubliable amazone à la jambe mitrailleuse du « Planète terreur » de Robert Rodriguez) incarne avec peps une maman porte-flingue et prête à tout pour protéger les siens.

La confrontation avec une autre mère fait un peu évoluer le récit vers le film « Panic Room » de David Fincher. Plus faible en intensité et marquée par quelques invraisemblances, cette 3ème salve d’épisodes propose encore de bons moments et un final vraiment flippant. A l’heure d’écrire ces lignes, une 4ème saison sera prochainement diffusée en 2015.

Si vous aimez les thrillers d’action, « Chosen » vous comblera. Un mot pour la résumer ? Machiavélique.

17:44 Écrit par Manu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.