01/01/2010

ZORRO - Les meilleures séries télé de 1950 à nos jours

ZorroUSA, 1957-61 (titre original : Zorro) 2 saisons de 78 épisodes de 26 minutes et 4 téléfilms de 50 minutes. Noir et blanc. Intégrale disponible en dvd.

Photo : copyright www.imdb.com



SCENARIO : la lutte de Zorro, justicier masqué et vêtu de noir, contre les forces du mal dans la Californie du début du XIXè siècle qui était encore territoire espagnol.Commentaire : tout le monde se souvient du fameux générique "Un cavalier surgit de la nuit, Zorro, vainqueur tu l'es à chaque fois !".

COMMENTAIRE : Produite par Walt Disney et basée sur les romans de l'écrivain Johnston McCulley, cette série conserve un charme certain où place est faite à l'aventure et à l'humour, notamment au travers des personnages du serviteur sourd-muet Bernardo et du gros sergent Garcia, personnages entrés dans la légende.

Si la série se destinait de prime abord aux enfants, elle a peu peu glissé vers une tonalité plus sombre la rendant plus intéressante, n'hésitant pas à montrer Zorro en difficultés, son identité secrète menaçant d'être dévoilée ou pire, d'être capturé. Les cascades et les combats à l'épée étaient d'une grande qualité tout comme le travail sur la direction de la photographie, la série se laissant revoir comme autant de petits films d'aventures, empreints d'un esprit aventureux digne des films d'Errol Flynn. Un bon moment de détente.

Bibliographie : très beau livre, fort bien documenté et intéressant "Zorro, l'emblème de la révolte" d'Olivier Besombes - Didier Liardet - Michelle Roussel aux Editions Yris (2006).

Voir le générique de la série sur "youtube" :

LA 4ème DIMENSION - Les meilleures séries de 1950 à nos jours

USA, 1959-64 (titre original : The Twilight zone)

5 saisons de 138 épisodes de 25 minutes (saisons 1,2, 3 et 5) et 18 épisodes de 50 minutes (saison 4). Noir et blanc. Intégrale disponible en dvd. Photo : copyright IMDB.COM

The twilight zone

SCENARIO : anthologie d'histoires indépendantes, sans héros récurrent où un ou plusieurs personnages ordinaires sont placés dans des histoires extraordinaires. Exemples : un pilote de la guerre de 14-18 se retrouve en 1959, un homme qui part en vacances se retrouve subitement dans le village de son enfance, trois astonautes atterrissent sur une planète où tout est figé, ...

COMMENTAIRE : véritbale plongée dans le fantastique et l'imaginaire, cette série aura marqué les esprits, influençant des cinéastes majeurs comme Steven Spielberg. Créée par Rod Serling, ce qui frappe à la vision des épisodes, 50 ans plus tard, c'est l'étonnante modernité des histoires et la fin, souvent imprévisible, de chaque récit. Particulièrement bien écrite par Rod Serling et notamment deux excellents écrivains de science-fiction, Richard Matheson ("I am legend", "L'homme qui rétrécit") et Charles Beaumont, la série conserve une justesse de ton et une qualité cinématographique tout à fait exceptionnelles. Un must à revoir ou à découvrir.

LES INCORRUPTIBLES - Le top des meilleurs séries des années 50 à nos jours

Les incorruptiblesUSA, 1959-63 (titre original : The Untouchables)

4 saisons de 118 épisodes de 50 minutes. Noir et blanc.

Avec Robert Stack (Eliot Ness). Intégrale disponible en dvd.

Photo : © Quinn Martin productions - www.imdb.com

SCENARIO : la lutte de la police contre le crime organisé et les contrebandiers d'alcool à l'époque de la prohibition, dans les années 30.Commentaire : basée sur les vraies aventures d'Eliot Ness, la série retrace la lutte du bien contre le mal incarné par Al Capone et ses sbires.

COMMENTAIRE : Produite par Quinn Martin qui devait faire plus tard "Le fugitif", "Cannon", "Les rues de San Francisco"), il faut relever le réalisme de la reconstitution, notamment au travers des costumes et de l'époque mais aussi des combats au revolver, particulièrement violents du moins si on considère les standards de l'époque. Robert Stack, particulièrement monolithique, était impeccable dans le rôle.

La série fut aussi l'occasion de découvrir de nombreuses futures vedettes comme Elizabeth Montgomery ("Ma sorcière bien-aimée") ou encore Peter Falk ("Columbo"). Une série qui se regarde toujours avec grand plaisir et dont on retiendra le fameux générique, parodié dans les années 70 avec la pub pour la boisson gazeuse sucrée "Canada dry", toujours avec la voix française de l'excellent Jacques Thebault (qui doubla aussi Steve McQueen, Robert Conrad et Patrick McGoohan).

Voir le générique des "INCORRUPTIBLES" (sur "YouTube") :